ROLEPLAY


Loyal sujet de sa majesté

En voyant l'appel à l'aide d'un certain Sigismondo pour retrouver sa soeur, elle n'y fait d'abord pas attention. Après tout, elle s'en fout si un matis a perdu sa soeur. Comme l'aurait dit "père", c'est toujours une de moins. Seulement voilà, peut être qu'une partie de la noblesse sera là. Ce sera alors l'occasion de se faire bien voir. Etre un simple sujet du karan ne suffit pas. Il lui faut grimper les échelons pour accéder à des informations plus intéressantes.

Elle se retrouve donc à attendre à l'étable d'Yrkanis. Elle tente de faire bonne impression à Sigismondo quand il apparait. Elle ne sait pas si c'est un noble, mais il est peut être un homin important. Alors un sourire, une courbette, ça devrait faire l'affaire. Finalement, ils ne seront que cinq dans l'escorte qui les amènera à Pyr, début du jeu de piste pour retrouver la soeur de Sigismondo. Cinq, dont elle, un éveillé zoraï du nom de Zhan, Kyriann, des lacs, et Siela, ce zoraï sympathique qu'elle avait déjà croisé quand elle était parti à Zora en compagnie de Jazzy. Mais pas un seul noble. Il faudra attendre d'arriver au campement des veilleurs, où les mène la piste, pour croiser la route de Nilstilar, un ambassadeur matis.

L'expédition se finit dans une souche énorme dans les primes racines où ils retrouvent l'égarée, parti chercher elle ne sait quelle trésor. De toute cette aventure, elle en retire quelques trucs personnelles: les dresseurs d'eau font de la bière qui tape sur la tête et chez eux "bourré" se dit "destabilisé", les veilleurs vivent sur le dos du grand incendiaire et veillent à ce qu'il ne se réveille pas, en matei oui se dit sil et non se dit nec, et enfin Sigismondo est un homin proutprout qui ne tient pas debout et fuit au moindre combat.

Mais ce qu'elle retient surtout, c'est cette dague, trouvée par la soeur de Sigismondo dans l'arbre abattu. Une dague zoraï sur laquelle est gravé un texte incompréhensible. Elle a pu la récupérer en prétextant qu'elle collectionnait les vieilles choses. Mais ce qui a attiré sa curiosité, c'est que "père" lui avait déjà écrit dans sa lettre pour l'envoyer à Yrkanis de bien écouter si elle entendait parler de dague gravée d'un texte bizarre.

Il lui faut lui remettre cette dague. Elle entreprend donc de la mettre dans sa boite à lettre. Elle ne sait toujours pas s'il a reçu sa première lettre et si la dague passera dans la fente de la boite à lettre, mais avec le pacte téléporteur vers Thesos, ça ne coute rien d'aller vérifier. Toutefois avant cela, elle passe vérifier près du crâne de l'arène si "père" y a enfin laissé un message...

---

Servante en formation chez les matis d'Ore Altae et espionne pour le compte d'un fyros grincheux.
Show topic
Last visit Mon Aug 15 19:52:28 2022 UTC
P_:

powered by ryzom-api