EVENTS


uiWebPrevious1uiWebNext

#1 [fr] 

Le regard de Lykos se baladait sur la cité. Depuis l'une des arcades du palais impérial, il pouvait voir l'intégralité de la capitale. Pyr ne dormais jamais. Les rues étaient comme des canyons, animés par la vie de nuit comme de jour. Après le retour des Fyros dans leur cité, quand le temps de l'Exode fut révolu, beaucoup décidèrent de déménager dans la ville. ils n'avaient pas oublié comment les Kitins avaient parcouru les Dunes ni comment seuls les murs de Pyr avaient pu les protéger et leur accorder un sursis.

"Justice. Je ressens la même chose que vous. Je me sens honteux et plein de colère face à l’injustice de ce qui a été fait à notre peuple par les Kitins. La menace Kitin doit prendre fin ! ..."

Lykos se rappelait encore de chaque mot du discours qu'il avait prononcé aux funérailles de son regretté père, Dexton. Ses lèvres remuaient lentement alors qu'il se remémorait les mots.

"... C'est la dernière fois qu’ils nous auront poussés à fuir pour survivre comme nous l’avons fait. C’est la dernière fois qu’ils auront planté leurs griffes dans cette ville, la dernière fois qu’ils auront osé faire la guerre contre les Fyros ! Jamais plus ! Cela doit cesser ! ..."

C'était une promesse. Une promesse faite à son propre peuple. Ils se détourna, et d'un pas décidé il quitta ses appartements privés du palais. Il passa devant deux gardes qui se mirent instantanément au garde-à-vous. Un chancelier sauta de sa chaise et se hâta pour suivre le rythme des pas du sharükos. "Mobilisez l'armée. Je veux qu'elle soit entièrement opérationnelle d'ici trois jours." Le chancelier acquiesca assiduement. "Tous les patriotes sachant manier une arme devront se rassembler à Thesos. C'est là que nous écraserons les Kitins en premier."
C'était le sharükos. Sa colère était la colère de son peuple. Son cri de guerre serait amplifié jusqu'à ce qu'un tonnerre roule au-dessus des dunes.

"... Écoutez-moi, Kitins, aussi longtemps que je pourrai tenir une épée, aussi longtemps que brûleront les feux de la Forêt Enflammée, aussi longtemps que le vent soufflera sur les Dunes, je me battrai contre vous et votre progéniture !"

[HRP] l'armée impériale et les homins se rassembleront à Thesos le dimanche 9 février, à 21h. Ce sera un event de combat contre des ennemis de haut niveau. Les joueurs de bas niveau sont cordialement invités mais il leur est conseillé de rejoindre une équipe chevronnée. Des pactes de téléportation pour les Dunes Sauvages (Thesos), Pyr et les Dunes de l'Exil (Dyron) seront nécessaires pour rejoindre chaque partie de l'event. [/HRP]

#2 [fr] 

Mermaidia serrait les dents, la douleur qu’elle n’avait pas ressenti lors des combats se rappelait maintenant intensément à elle. Les blessures de ses compagnons étaient pansées, les siennes pas encore mais ils ne le savaient pas. Plus que quelques enjambées et elle serait bientôt arrivée.
Elle avait préféré s’isoler. Elle voulait être seule et loin du Désert surtout, pour réfléchir.

Arrivée vers la chute d’eau, elle se défaisait de ses vêtements et les laissait glisser sur la mousse. Elle avançait lentement dans l’onde.
Un filet d’eau coulait maintenant le long de son dos et atténuait le feu de ses blessures. Elle fermait les yeux et respirait plus lentement, essayant de percevoir ce bien-être et cette fraîcheur dans chaque parcelle de son corps. Vider son esprit ou du moins l’alléger, ne serait-ce qu’un moment… L’eau claire avait ce pouvoir d’adoucir les blessures les plus profondes.

Elle aurait aimé ressentir la fierté du devoir accompli mais tout n’était qu’incompréhension et colère.
Les maraudeurs s’étaient interposés lorsque les fyros tentaient de repousser les kitins. Quel était leur intérêt à garder une telle menace à la surface ? Fallait-il encore chercher une logique à leurs agissements ?
Certains patriotes avaient pris les armes, bravant kitins et renégats, pas tous…
Les gardes semblaient en permission, Lykos se focalisait sur les kitins, nul ordre de chasser les maraudeurs et de venir en aide à la poignée de combattants ne sortit de sa bouche. Chasser les mécréants aurait pourtant été chose aisée si tous s’y étaient mis !
Ecrire à Lykos pour lui faire savoir ce qu’elle pensait de son attitude ? Inqualifiable si ce n'est indigne... Elle serra les poings et ressentit une vive douleur dans le bras droit. A quoi bon ? Si il avait voulu l’écouter, il ne serait pas rentré au Palais si promptement ! Alors pourquoi la lirait-il ?
Geyos aussi devait être remonté, l’assemblée promettait d’être animée mais le fils penserait-il au moins à s’y rendre ?
Elle se souvenait de ses propres mots et n’en regrettait aucun. Un jour sombre pour l’Empire. Même pas l’ombre de son père… Ses larmes se mêlaient à l’eau qui coulait sur les contours de son visage.

Elle se souvenait aussi des mots d’Apoxius Delion, loin dans sa mémoire et pourtant ! Avoir confiance c’est ce que voulait Dexton alors qu’il était au plus mal. Certes Pyr ne s’était pas faite en un jour mais quand même. Tant d’éléments jouaient contre le fils…

Elle remonta sur la berge, vérifia l’étendue des dégâts sur son corps. Quelques baumes devraient venir à bout de ces blessures mais pour celles du cœur il faudrait encore patienter.
Elle s’allongea, la mousse tendre l’accueillait. La Jungle lui offrirait bien son hospitalité pour la nuit. Son regard se perdit dans la voûte atysienne, elle aspirait à la paix mais ce soir le pilier de l’Honneur s’effritait un peu plus… Elle chassa cette pensée en se remémorant le courage des siens, de Geyos et de la jeune Lupa. Peut-être que tout n’était pas perdu !

Edited 2 times | Last edited by Kemen (8 years ago)

---

Mermaidia, heureuse Chef des Eclaireurs d'Atys
*************************************************************
Homins, unissons-nous et agissons dès maintenant afin de préparer notre futur sur la Belle Atys!
Libres et fiers, en quête de notre histoire commune et de nos racines, nous retrouverons et protégerons ce monde qui nous a tant fait vibrer!

#3 [fr] 

Assisse en face de Hilarius déesse des bains de Pyr.
Le bruit se propagea tel un feu attisé par le vent.
Tout le palais et les habitants de Pyr étaient en effervescence.

Il avait de la chance ce Lykos.
Oura avait croisé son regard dans le feu de la bataille sur le front des kittins .
Mais ces charognards de marau la garde les avaient laissés passé.
Et ça faisait râler Ouragant.
Oura assisse en face Hilarius qui s'appliquait au rituel Zorai'i' du thé pour lui faire plaisir.
gardé un visage impavide

Le Sergent Tilas Lyseus la rappelé à ordres .
Oura se moqua de plus belle et reprit les mots du Sharukos

-Sa colère est celle du peuple ahahaah il me fait bien rire .

Elle reprit de plus belle .
-je n'en crois pas mes yeux Non mais honnêtement je ne le crois pas, il nous a laissé tomber , je te dit !

-Tilas rétorquat :
- «Tout nous étions couverts de sève et toi et ton besoin de tout contrôler tes exaspérante.»

Ouragant rajouta :
« Tu n'as pas vu ce qui s'est passé, tu est resté là ?
je le pense pas !

-pff il se peut que tu es raison, et oui j'aime tout contrôle cela m'a permis dêtre officier quant à toi tu es toujours sergent
alors rompez les rangs sergent.»

Ouragant avait blessé le homin et ça la dérange pas du tout ...
Il quitta la pièce sur-le-champ.
Elle aime les personnes qui contrôle leur vie pas ceux qui la subissent.

Le thé fumé une odeur très agréable qui lui fit reprendre petit à petit son calme.
de nouveau maitre de ces émotions elle fit signe à Aloisus qu'elle était prête à recevoir ses doigts merveilleux.
Elle lui abandonnerait son corp mais dissimula une dague sous la serviette.

Dans un dernier soupir de colère elle jeta au mur

Quel abruti !
uiWebPrevious1uiWebNext
 
Last visit Thu Aug 11 18:19:52 2022 UTC
P_:

powered by ryzom-api