Go Back   Ryzom > Communauté francophone > La Saga > Roleplaying
Ryzom News FAQ Members List Calendar Search Today's Posts Mark Forums Read

 
 
Thread Tools Search this Thread Display Modes
Old June 2nd, 2005, 08:16 PM   #1
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Un cadeau vite repris...

Cela faisait maintenant deux mois qu’il était parti apprendre de nouvelle technique d'artisanat dans un lieu secret... deux mois que son amour Remulus lui manquait à chaque instant. Deux mois qu’elle évitait le plus possible ses frères et sœurs pour qu’ils ne le voient pas pleurer.
Elle ne chassait plus que rarement avec eux, ne se rendant à Thesos que pour y déposer sa récolte de la journée. Retournant presque immédiatement se replonger dans son forage… Pour oublier… Elle se cachait dans les profondeurs d’Atys, espérant y rencontrer le moins de monde possible.

Elle sentait très bien que quelque chose se passer en elle. Elle fatiguait plus vite … une autre chose lui laissé penser que quelque chose se passer … mais elle se disait que c’était le stress de ne plus l’avoir près d’elle. Elle refusait de se l’avouer.
Puis, elle dut se rendre à évidence … Elle était bel et bien enceinte.
Elle n’osait en parler à personne … elle n’en avait pas envie. Elle n’avait pas envie de cet enfant, pas sans lui. Elle ne se sentait pas assez forte pour supporter ça toute seule.

Mais plus les jours passèrent plus elle apprenait à aimer ce petit être qui grandissait en elle. Il était le fruit d’un si bel amour, qu’elle ne pouvait que l’aimer. Il était le signe qu'elle attendait… Qu'elle avait tant attendu.
Elle avait décidé d’être forte, pour lui, pour eux, pour elle.

Alors elle commença à faire bien plus attention à elle, à eux deux. Elle ne changea pas trop ses habitudes pour ne pas éveiller les soupçons, mais évité encore plus ses frères et sœurs.

Les jours passeraient, elle se sentait bien, elle se sentait en harmonie avec ce qu’elle était, elle n’avait plus peur, elle savait qu’il rentrerait et qu’il aurait la joie, même s’il n’avait pas pu être là au début, d’être présent pour la naissance de l’enfant, de leur enfant.

Un de ces matins comme les autres, elle se réveilla tôt dans son appartement à Pyr, s’étira doucement dans son lit, désormais elle prenait le temps de se réveiller en douceur chaque matin pour ne pas brusquer son enfant.
Elle prit un petit déjeuner ne pensant qu’à lui donner les meilleurs choses pour qu’il grandisse bien. Elle l’aimait tellement.
Elle fit un petit tour au bain public s’assurant bien qu’il n’y ait personne. Se détendant une bonne trentaine de minutes dans l’eau chaude. Parlant à cet enfant… Elle ne savait comment mais elle était persuadée qu'il s'agissait du fille… Elle pensa à sa sœur disparue… et murmura à son enfant.

"Je ne te lâcherais pas cette fois c'est promis"

Retournant à son appartement elle pris sa pioche, invoqua le pouvoir de la Karavan pour qu’il l’emporte à la Porte de L’obscurité.
Comme chaque matin, il n’y avait personne dans les primes racines. Elle suivit le chemin qu’elle avait découvert pour se rendre à l’ambre. Il était sans danger heureusement, pour rien au monde elle n’aurait mis en péril la vie de son enfant, et elle savait se défendre.

Arrivé à l’ambre elle commença à prospecter. Elle reconnut tout de suite que c’était le moment du suprême, alors elle s’activa pour en sortir le plus possible avant qu’il ne disparaisse.
Alors qu’elle creusait, elle perçut un léger bruit derrière elle, elle n’eut pas le temps de se retourner, aussitôt une main se plaqua contre sa bouche, la faisait se relever. L’homin attrapa ses deux mains fermement l’a plaquant contre lui. Il se trouvait derrière elle, elle ne voyait donc pas son visage. Mais la couleur clair de sa main lui laissa deviner qu’il s’agissait d’un Matis. Elle essaya de hurler mais n’y parvint pas, cela aurait été d'ailleurs totalement inutile, se débattant de toutes ses forces, elle réussit à lui mettre un coup de pied dans le genou, ses pieds nus tapèrent dans une armure lourde elle se fit donc bien plus de mal à elle qu’a lui. Elle l’entendit ricaner, elle avait les larmes qui lui coulaient sur les joues. Elle avait peur … peur pour son enfant… peur pour sa vie.
Il lui murmura quelque chose à l’oreille. Elle ne comprenait pas ce qu’il disait mais elle savait que si elle ne faisait rien, elle allait mourir et son enfant avec elle.
Alors qu’elle entendait comme un bruit de dague que l’on sort de son fourreau, prise de panique, elle parvient à trouver la force et le courage de faire ce qu’il fallait.
Elle utilisa un sort d’onde de choc sur lui. Mais la force du sort l’atteignit elle aussi et les projeta tout deux à dix mètres l’un de l’autre. Elle fut sonnée par le choc qu’elle n’avait pas prévu si violent…
Lui se releva presque d’immédiatement. Reprenant un peu ses esprits, elle le vit maintenant en face d’elle une dague à la main… il la regarda un sourire sur les lèvres. Et sans plus attendre se jeta sur elle dague au poing… comme s’il savait … comme si tout ceci n’était pas le fruit du hasard… elle sentit la dague lui transpercer le ventre … une vague de terreur la traversa… Elle hurla plus de terreur que de mal.

"Noonn !"

Tout en maintenant la dague en elle, il la regardait dans les yeux, le regard plein de haine, plein de fureur.
Usant de ses dernières forces, elle posa ses mains sur ses épaules et réussit à le repousser… Elle regarda la dague toujours en elle. Puis elle se releva avec peine.
La regardait avec mépris il fit un pas vers elle comme pour l'achever, puis avec un cri de douleur elle retira la dague...
Lui n’eut pas le temps de réagir et surtout ne s’y attendait vraiment pas … se jetant sur lui, elle lui planta la dague couverte de sa propre sève en plein dans le cœur. Son regard changea du tout au tout … il mourut sur le coup tombant au sol. Elle ne put rester plus longtemps debout et tomba à genou devant l’homin qu’elle venait de tuer. Ses yeux se fermèrent à tout jamais pensait-elle dans la douleur, l’horreur et la peur.
horion is offline  
Old June 2nd, 2005, 08:17 PM   #2
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Se promenant à dos de mektoub dans les primes à la recherche de quelques aventures, évitant toujours avec tant d'adresse les Kitins et tous les autres animaux agressifs. Un jeune Matis nommé Kyo remontait la Routes des Ombres en direction de la Porte de l'Obscurité.
Alors qu'il longeait la paroi pour éviter quelques Kipestas, il aperçut au loin ce qui lui apparu en premier lieu comme un cadavre d'animaux, mais plus il se rapprochait plus …

"Par Jena !"

Descendant de son mektoub, il se précipita sur les deux homins qui gisait apparemment mort. Le premier était un grand Matis, l'arme qui l'avait tué toujours planté dans le cœur… il était trop tard pour lui.
Se dirigeant vers l'autre Homin qui de toute évidence était une Homine… il écouta si elle respirait encore.
Elle était encore en vie mais pour combien de temps… c'était déjà un miracle qu'elle le soit encore quand on voyait la gravité de ses blessures. Elle avait été touchée au ventre et avait perdu beaucoup de sang.
Sans perdre plus d'une seconde, il la prit dans ses bras avec délicatesse et la fit monter avec lui sur son Mektoub.
Alors commença une course contre la mort …
Il traversa la Route des Ombres, les Nexus, le Gouffre d'Ichor, bien plus vite que jamais personne ne l'avait fait… s'arrêtant par moments pour lui procurer des soins… Mais il fallait qu'elle voie un médecin, au plus vite sinon… il n'osait même pas y penser.
Il l'avait bien reconnu, il s'agissait bien de la petite Horion, de la Confrérie du Grand Dragon, qu'il avait plusieurs fois croisé au Bosquet ou bien à Thesos en terre Fyros.

Quand il arriva enfin en terre Matis, il faisait heureusement nuit. Il ne savait pas pourquoi mais quelque chose lui disait de rester le plus possible discret.
Il se hâta vers son appartement, allongeant Horion sur le lit, et courut chez un médecin.
Il demanda à celui ci de ne parler à personne de cette homine, il lui promit bien évidemment qu'il garderait le secret. Ne posant pas plus de question il commença à procurer les soins nécessaires à la jeune fyros.
Kyo lui resta dans une autre pièce à attendre…
Une heure avait passé quand le médecin ressortit de la chambre avec une grimace sur le visage.
"Comment va-t-elle?" Demanda Kyo sans plus attendre.
"Elle s'en sortira… mais elle a perdue son enfant. Je n'ai rien pu faire pour le sauver." Grommela le vieux médecin …
"L'enfant ? Elle était donc enceinte … Puis-je aller la voir."
"Si vous voulez mais elle dort, il lui faut du repos. Vous devriez prévenir ses proches si vous les connaissez, ils doivent être inquiets."
Se dirigeant vers la porte Kyo dit sans vraiment avoir l'intention de le faire.
"Oui je vais m'en occuper"
Il ne savait pourquoi mais il sentait qu'il ne devait pas.
Il entra dans la chambre, lui passa un linge humide sur le front, la regarda un moment dormir puis s'installa sur une chaise près de la fenêtre, observant dehors.
horion is offline  
Old June 2nd, 2005, 08:19 PM   #3
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Elle fut réveillée par une sensation humide sur son visage.
Un Matis, penchait sur elle, lui passait un linge frai sur le front. Elle prit peur … Essaya de se relever mais poussa un cri de douleur. La rallongeant presque de force l’homin lui murmura doucement quelques mots comme pour la rassurer.
"Doucement toi… Tu vas te faire encore plus de mal, restes tranquille."
Il n'avait pas l'air très rassuré quand il parlait comme si ce qui disait pouvait lui faire plus de mal que de bien…

Elle senti alors que quelque d’horrible s'était produit. Elle porta ses mains a son ventre comme pour vérifier que tout était bien en place. Elle regarda l'homin puis son ventre puis a nouveau l'homin.
Il baissa la tête pour seule réponse…
Elle ne pleura même pas … se recouchant simplement sur le lit, et s'endormit.

Ouvrant les yeux … elle pria pour que tout ceci ne soit qu'un cauchemar. Mais il n'en était rien. Tout était bien comme dans le pire des cauchemar. Elle avait perdue son enfant…
Elle regarda autour d'elle cherchant le jeune homin qui l'avait de toute évidence sauvé. Il était assis un peu plus loin le dos tourner au lit.
Sur le coup elle ne l'avait pas reconnu, mais plus elle le regardait plus se disait qu'il ne lui etait pas inconnu.
Puis se retournant, il s'aperçu qu'elle était réveillée. S'approchant du lit, il s'y assis et dit :
"Ah ! Enfin te voilà enfin réveillée, tu sais que tu m'as fait peur…"
Il lui tendit un bol remplit d'un liquide d'une teinte jaunâtre.
"Tiens prend ça et boit tout… c'est un vieux remède très efficace… bientôt cette vilaine cicatrice ne sera qu'un vieux et lointain souvenir." Dit-il en pointant avec hésitation son ventre.
Le regardant dans les yeux elle porta le récipient a ses lèvres et but un petite gorgée. Elle s'attendait à ce que le breuvage est un goût infecte, mais il en était tout autrement. Il était chaud et doux, et elle le sentit lui faire immédiatement du bien.
Elle sourit au jeune Matis.
"Qui es-tu ? Ton visage me dit quelque chose … mais je n'en suis pas certaine. J'ai l'impression de te connaître."
"Oh… oui c'est possible … je me nomme Kyo. On a du déjà se croiser.
Horion je n'ai pas prévenu tes proches… j'ai pensé que …"
Le coupant elle s'empressa de dire.
"Tu as bien fait … je préfère qu'ils ne soient pas au courant de tout ça… Mais tu m'as appelé Horion… comment connais-tu mon prénom ?"
"Hum… je te connais c'est tout" Il lui sourit.
Elle ne chercha pas plus à comprendre, et fini de boire son remède à petites gorgées.
Puis lui rendant le bol, elle se recouchant et s'endormit à nouveau.
horion is offline  
Old June 2nd, 2005, 08:19 PM   #4
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Les jours passèrent et même si la tristesse d'avoir perdue son enfant était bien présente, elle se sentait de mieux en mieux, elle passait des journées entières a parler avec Kyo… elle lui parlait de tout et de rien…
Elle lui raconta comment cela s'était réellement passait dans les primes… Il n'en crut pas ses oreilles … Il avait pensé que le Matis était tout comme elle une victime…
Elle ne pleura même pas en racontant tout ça… elle n'y arrivait plus
Sous ses conseils , elle décida d'envoyer un Izam à ses frères et sœurs pour qu'ils ne s'inquiètent pas. Elle leur raconta qu'elle apprenait le forage sur les terres matis. Mais il n'en était rien bien évidemment.
Elle ne voulait pas se montrer a leur yeux avant que cette affreuse cicatrice ne disparaisse totalement. Ce qui était déjà presque le cas grâce au remède que Kyo lui préparé chaque jour… mais elle se sentait bien dans cet appartement, et n'avait pas tellement envie de le quitter.

Alors, elle commença réellement à apprendre le forage Matis, pour ne pas trop mentir à ses frères et sœurs, en compagnie de Kyo, qui était devenu comme un frère pour elle…
Bien qu'il soit Matis… et qu'elle eu décidé de ne plus jamais leur faire confiance, ou tout du moins s'en méfier le plus possible … elle commençais à comprendre tout ses fanatiques…
Elle commençait à les comprendre … et ça lui faisait peur plus qu'autre chose.

Un mois passa, il était temps pour elle de retourner voir sa famille maintenant que la cicatrice avait totalement disparue…
Ils ne s'aperçurent de rien… ne posèrent aucunes questions.
Elle repris le court normal de sa vie, même si plus rien ne serait comme avant…
horion is offline  
Old June 3rd, 2005, 09:31 AM   #5
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Plus de six mois étaient maintenant passés ... et toujours aucune nouvelle de celui qu'elle aimait tant...
Elle ne savait plus quoi penser ... "une semaine de retard ce n'est pas si dramatique..." essayait elle de se convaincre...
Chaque jour qui passé elle le cherchait du regard pres de Thesos... peut etre que...
Chaque jour elle esperait voir arriver un izam avec un message lui donnant des nouvelles de lui... quelles que soient ces nouvelles...

Elle espèrait tant... elle gardait pour elle un énorme secret bien trop lourd à porter pour ses épaules... un terrible secret, une chose horrible était arrivé ... il fallait qu'elle le confie à celui qu'elle aimait... le seul à qui elle avait réussit a dire cette phrase si simplement prononçable certains...
Je t'aime...

Last edited by horion : June 3rd, 2005 at 11:43 AM.
horion is offline  
Old June 3rd, 2005, 10:29 AM   #6
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Et puis un de ces matins où on s'attend à ce que se soit comme tout les matins... On s'attend à ce que rien n'arrive...

Lorsqu'elle vit arriver l'Izam, avec un message a la patte... elle sut tout de suite que ce n'était pas une bonne nouvelle, elle le sentit à l'instant même…
De dépit elle ouvrit doucement la lettre, en lut les quelques lignes sans trop comprendre si tout ceci était bien vrai…

Quote:
Bonjour Madame,
Je me presente, Xiorus, membre de la guilde des Haut Artisans.
J'ai le regret de vous annoncer que Remulus vient d'être retrouvé mort... Attaquer par une meute de Kirostas, enfin selon toutes apparances.
Nous avons trouver son corps au cours d'une expédition, et sur celui-ci, une gravure d'une jeune Homine avec inscrit derriere: Horion, Mon amour pour toujours.
Je me permets donc de vous prevenir au plus vite.

Avec toutes mes condoleances, je vous salue, et vous souhaite bon courage, que ca memoire vous protège.

Xiorus.

Elle chercha du regard quelqu'un qui pourrait lui expliquer, quelqu'un qui pourrait lui dire que tout ceci n'était que mensonge.
Son regard croisa celui de Sœur Xiombarg… Une larme unique lui coula alors sur la joue.
Elle ferma les yeux portant une main à son ventre comme par réflexe, et senti Sœur Xiombarg la prendre dans ses bras.
S'y abandonnant totalement mais n'osant pleurer, elle resta ainsi un moment avant de retourner à ses occupations n'ayant pas d'autres choix que de continuer à vivre.

Last edited by horion : June 3rd, 2005 at 11:38 AM.
horion is offline  
Old June 3rd, 2005, 08:22 PM   #7
thetenth
 
thetenth's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 48
Question Re: Un cadeau vite repris...

A travers les brumes et les abîme une silhouette passât,
Sans qu'il ne sut comment ou pourquoi, il s'en approchât.

Comprimant les distances au grès de sa volonté,
s'approchant de plus près pour mieux la regarder.

Il reconnu un confrère et de tous un ami,
Celui que la fillette espèrait voir revenir,
Il semblait si paisible, dans un rève endormi,
et de ses yeux sans vie contemplait son avenir.

L'ombre se retourna pour voir ce qu'il veillait,
Il reconnu Horion la douce qui pleurait...

Il sentit sa tristesse et celles de ses compagnes,
Devant la perte de l'être qui pourtant l'accompagne.

L'ombre sentit son coeur doucement chavirer,
Savoir qu'il la veilerait sans jamais qu'elle le sût,
C'était une injustice qu'il se devait régler,
Il rassembla son être et près d'elles apparût.

"Ne pleure pas Horion car il est dans ton coeur,
Comme tu est dans le sien il te veille à toute heure."

"Jamais il n'oublia ce que tu fûs pour lui,
Et même dans la mort son amour te poursuit"

"Il est là et te veille le coeur si apaisé,
prouve lui en souriant combien il fut aimé"

Espèrant de son acte avoir réconforté,
la peine de celle qui fut sa soeur par serment,
L'ombre se dispersa à nouveau oubliée,
Remellant son essence à celles des éléments...
thetenth is offline  
Old June 3rd, 2005, 08:25 PM   #8
horion
 
horion's Avatar
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 187
Re: Un cadeau vite repris...

Marchant dans les environs de Pyr, elle cherchait à oublier.
N'arrivant plus à pleurer ... elle se demanda si elle n'avait pas versé toutes les larmes qu'il est donné à une homine de verser dans sa vie...
Portant sa main à son ventre, elle pensa à cet enfant qu'elle avait perdue, puis ... à lui ... lui qu'elle aimait tant ...
Le vent chaud du desert lui soufflant dans le dos, elle regarda en contrebas une famille de yubo jouer entre eux...
Le vent changea alors du tout au tout devenant plus frais... presque vivant.
Elle entendit alors une voix qu'elle connaissait bien... une voix qu'elle avait tant aimé entendre et qui aujourd'hui n'était plus.
L'aveugle, même s'il ne l'était plus, resterait pour elle L'Aveugle, lui murmura alors de ne pas pleurer que celui qu'elle aimait, serait toujours près d'elle quoi qu'il arrive, qu'elle devait garder le sourire...

Alors le vent redevint vent et elle se retrouva à nouveau seul... mais pas totalement elle le savait maintenant.
Elle regarda une nouvelle fois la famille de yubo, et sourit.
horion is offline  
 


Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

vB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Forum Jump


All times are GMT +2. The time now is 10:18 PM.


Powered by vBulletin Version 3.5.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Ryzom forums are part of the SoR service and subject to the EULA and Code of Conduct.

MMORPG