Go Back   Ryzom > Communauté francophone > La Saga
Ryzom News FAQ Members List Calendar Search Today's Posts Mark Forums Read

 
 
Thread Tools Search this Thread Display Modes
Old December 9th, 2005, 10:31 AM   #1
Rumeurs d'Atys...
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 286
Un convoi de goo

La tribu des Matisagoo avait rarement été aussi agitée. L'une de leurs études sur la Goo avançait à vive allure, mais ils manquaient de matière. Du moins c'est-ce ce que Freldo avait rapporté à la guilde de Karavia.

- Ils ont passé une importante commande de cette matière dangereuse, et devraient la recevoir d'ici quelques jours, dit-il.

- Nous ne pouvons laisser ce fléau s'importer dans les Sommets Verdoyants, dit Eneliv.

- Mais nous ne pouvons remettre à plus tard la mission que Sa Majestée nous a confiée, répondit Miana Sinia, la dirigeante de la guilde. Elle est de première importance. Aussi... Nous pourrions demander du renfort aux Matis fidèles à la Couronne ; s'ils empêchent cette livraison, nous serons libres de nous acquiter de notre tache première. Eneliv, tachez d'en contacter suffisamment pour assurer leur succès. Elran, renseignez-vous davantage et élaborez un plan pendant ce temps. Faites-vite, nous devrons ensuite nous concentrer sur notre travail pour le Roi.

Les gardes royaux investis d'une nouvelle mission partirent s'en acquiter.
Rumeurs d'Atys... is offline  
Old December 10th, 2005, 03:53 PM   #2
Rumeurs d'Atys...
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 286
Un convoi de goo

Elran et Eneliv venaient de mettre au point leur stratégie.
- A moins que ces Maîtres de la Goo ne trouvent des partisans, cela ne peut que réussir, dit Elran.
- Des partisans... ou des ennemis du Royaume. Imaginez que les Fyros, assoiffés de savoir, veuillent aider les Matisagoo à achever leur étude, dans l'espoir d'apprendre davantage sur la Goo... répondit Eneliv.
- Il y a peu de chances pour qu'ils soient au courant, et même s'ils l'étaient, ils ne sauraient pas où nous nous apprêtons à attaquer.
- J'aimerais en être sûr... mais nous n'avons pas le choix.
Eneliv rédigea alors une lettre, qu'il fit copier par un scribe en autant d'exemplaires qu'il serait nécessaire, pour contacter tous les groupes de Matis dévoués au Royaume.

Quelques guildes fidèles à la Couronne, et connues de la guilde de Karavia, reçurent le jour même ce pli :


Quote:
Fidèles Matis,

un convoi de mektoubs chargés d'objets contaminés par la Goo va être escorté à travers notre royaume par un petit nombre de gardes de la tribu des Maîtres de la Goo. Nous ne pouvons nous permettre de prendre le risque de polluer nos nobles forêts, donc nous l'arrêterons aussi tôt que possible, lorsqu'il arrivera sur nos terres.

Veuillez-vous poster dans trois jours* sur les hauteurs du col vallonné. Le convoi passera par là avec son escorte, et l'emplacement vous permettra une attaque par surprise tout en ralentissant leur contre-attaque. Veillez néanmoins à éviter les sorts de zone et l'utilisation d'armes de tir qui risqueraient de tuer les mektoubs, contaminant ainsi l'Ecorce de leur infect chargement.

Reconduisez ensuite les mektoubs à l'entrée du Gouffre d'Ichor, et laissez les y rentrer et y trouver leur funeste destin. Nous attendrons un rapport suite à votre réussite.

Pour le Roi !

Eneliv, garde royal de la Guilde de Karavia.


*[dimanche, 21h]
Rumeurs d'Atys... is offline  
Old December 11th, 2005, 11:31 PM   #3
lamenoir
 
Join Date: Sep 2004
Posts: 39
Re: Un convoi de goo

Rapport du Fyros Lames à son supérieur

Quote:
J’ai l’honneur de vous rendre compte de l’échec de notre commando.

Nous avions appris hier qu’un convoi de Matisagoo transportant des objets contaminés par la goo allait être attaqué par des guides matis. Leur projet étant de laisser mourir les mektoubs contenant les objets contaminés dans les racines primaires.

Les kami, les puissants alliés de notre empire, luttent contre la goo, nous ne pouvions pas donc laisser ces objets répandre la goo dans les racines primaires. Nous avions aussi comme but de ramener ces objets à nos savants de l’académie afin qu’ils puissent les étudier et peut être pouvoir les détruire.
Un commando fut alors rapidement formé, et nous nous sommes approché du lieu supposé de l’embuscade.

Malheureusement, nous n’étions pas assez nombreux face aux hordes de matis inconscients qui était la pour capturer les mektoubs. Nous avons donc été vaincu. Et ces soit-disant homins ont alors envoyé les mektoubs dans les racines primaires. Nous supposons que ces mektoubs sont mort à l’heure actuelle et que leur dangereux chargement se répand dans les racines primaires. Un nouveau point de contamination de goo est peut etre déja commencé au moment ou j'écris ces lignes.

Nous espérons que notre échec n’aura pas trop déçu les kamis, ni notre empereur, et que cette nouvelle contamination ne s'étendra pas trop.

Fyros Lames
lamenoir is offline  
Old December 12th, 2005, 05:05 PM   #4
Rumeurs d'Atys...
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 286
Re: Un convoi de goo

Le convoi a été repéré à l'endroit prévu, les convoyeurs étaient peu nombreux mais leur marchandise plutôt lourde. De nombreux Matis dévoués au Roi se sont rassemblés pour arrêter le convoi, et ce fut fait sans trop de difficulté.

Les convoyeurs Zoraïs ont néanmoins tenté d'acheter leur passage en proposant une somme aux Matis qui ont aussitôt refusé. Devant ce refus, les Zoraïs ont forcé le passage et ont dû être abattus.

Les mektoubs ont ensuite été reconduits sous bonne garde jusqu'à l'entrée du gouffre et laissés à leur destin.

Pour le Roi !

Dorbringer, chef des Jardins d'Atys.


Eneliv avait lu la lettre à voix haute, devant Miana Sinia. Il referma le pli.
"Pourquoi s'adresse-t-elle directement à moi ?" se demanda-t-il en tendant le pli à Miana.
"Sans doute ne connaissait-elle pas l'adresse de la guilde de Karavia. Cela n'a guère d'importance, remerciez la comme il se doit, simplement." répondit la dirigente de la guilde.

Eneliv se mit alors à rédiger une missive qu'il enverrait à la Matis.

Quote:
Matis Dorbringer,

je vous remercie, au nom de la guilde de Karavia, pour votre action prompte et efficace. Vous pouvez être fière d'avoir défendu notre Royaume en évitant qu'un malheur ne se produise dans nos belles forêts.

Nous saurons nous souvenir de votre loyauté et de votre dévouement, et n'hésiterons pas à faire appel à vous pour des missions plus délicates si cela s'avère nécessaire.

Que Jena vous garde,

Eneliv.

Garde royal, guilde de Karavia.
Rumeurs d'Atys... is offline  
Old December 12th, 2005, 06:37 PM   #5
moiamie
 
moiamie's Avatar
 
Join Date: Dec 2004
Location: pas loin
Posts: 318
Re: Un convoi de goo

Après bien des discutions, les membres de la Fédérations avaient décidé qu'il faillait se rendre sur place pour voir ce qui en était de ce convoi de goo et "se faire voir" comme l'avait si bien dit leur chef Eldoras.
Primavera avait exprimé ses craintes quant à attaquer des Matisagoo, tribu amie des Matis. Mais les convoyeurs étaient tous des Zorais qui avaient pris soins d'enlever les insignes de leur maison.

Les Fédérés s'étaient tenus à l'écart laissant les autres mener les négociations. Mais les Zorais avaient refusé et s'étaient fait tuer.
Eldoras avait pris le temps de fouiller un groupe de Mektoub, mais n'avait rien trouvé à part une quantité impressionnante de goo.
Obéissant aux ordres de Eneliv, garde royal de la Guilde de Karavia, les Matis avaient raccompagné les Mektoubs au Gouffre d'Ichor. Là les homins eurent beaucoup de peine à se mettre d'accord, certains voulant simplement tuer les animaux et laisser la goo se répandre dans les primes racines, d'autres voulaient les raccompagner au Vide Zorais, et les Fyros voulaient en profiter de l'occasion pour étudier la goo.

Les Fédérés avaient accompagné les Mektoubs jusqu'au Gouffre avant de se disperser, estimant leur mission remplie. La rumeur leur avait rapporté la mort des animaux.

Maintenant une question restait en suspend :
La Goo allait-elle être absorbée comme les pluies de sève ou allait-elle se répandre et contaminer les Primes Racines ?
moiamie is offline  
Old December 12th, 2005, 09:52 PM   #6
boubou04
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 113
Re: Un convoi de goo

Le vent souffle dans les branches de l'arbre de guilde du prieuré, les feuilles malmenées semblent mimer le combat féroce qui vient de se dérouler dans les primes racines.

Sélia Villanova se dirige vers l'initié chargé de garder l'entrée de se sanctuaire à Jena. l'homine semble avoir la démarche pénible, comme si la liberté de ses mouvements était contrariée. Le jeune matis après avoir fait le signe de déférence adéquat s'incline et ouvre la porte. Tandis que Sélia passe près de lui, il remarque la tâche de sans qui souille la robe au niveau des côtes de l'homine.

La jeune matis murmure un gémissement de douleur tandis que l'ascenseur la mène vers la pièce principale. Sans tarder, elle se dirige vers le bureau du prior. Prostré face à la bannière de la foi, Thanys récite une prière à la gloire de la mère créatrice afin que cette dernière inonde le royaume matis de son amour et de sa bienveillance protectrice.

"-Prior?; excusez moi de vous déranger en pleine méditation. Je viens vous rendre compte de l'embuscade.

-Soit, je vous écoute Sera.

-La caravane est bien passée aux alentours du col vallonné. Le message de la guilde de Karavia a été bien relayée au regard du nombre de guilde matis présentes là bas. Le convoi était dirigé par 3 zoraï qui ont très vite été malmenés par les nôtres. Ils ont tentés une fuite qui s'est révélée fatale pour eux et pour les rares kamistes assez fous pour braver la justice du roi.

-Puisse notre mère pardonner leur hérésie et l'accueillir dans le havre céleste. Mais y avait il des représentants officiels de la couronne?.

-Votre prévision politique a été la bonne. Il n'y avait ni garde royal ni adepte de la guilde de karavia. Le roi ne semblait pas vouloir que l'on attribue à son fait le détournement des marchandises convoitées par les matisagoo.

-Fine manoeuvre politique, voilà une bien belle manoeuvre pour protéger les jardins majestueux sans mettre en péril les études matis sur la goo.

-Une fois les convoyeurs expédié dans les limbes infernales de Ma Duk. Il a fallu décider du sort qui serait réservé aux mektoubs. Profitant de la confusion causée par la bataille et par les palabres des différents chefs de guilde sur l'organisation à adopter pour guider les animaux dans les primes racines; j'ai fouillé les sacs de voyages et j'ai pu dérober un objet empaqueté. Ensuite j'ai donné ce bien à Ser Ravendyn qui a utilisé ses aptitudes naturelles de Silensiozi pour s'éloigner discrètement de la foule.

-Etes vous sûre de ne pas avoir été repérée Sera?.

-En tout cas si un homin m'a démasqué, il n'a pas osé nous dénoncer ouvertement. Il est maintenant trop tard pour nos ennemis à la cour pour mettre en doute notre loyauté. Et puis... le roi n'a jamais demandé officiellement cette embuscade.


Le prior ne peut s'empêcher de sourire aux allusions de la demoiselle Villanova. En effet, un assassin ne dénoncerait jamais au roi un voleur pris la main dans le sac sur le lieu de son meurtre...

Sélia reprend ensuite son discours:

-Une fois nos ennemis exécutés et Ser Ravendyn caché, nous avons guidé les mektoubs vers les primes racines. Notre groupe fut celui le plus attardé. En effet, les mektoubs ne semblaient pas vouloir nous suivre. Grâce à quelques poignées de fourrage les animaux soudainement plus dociles mirent à me suivre sans rechigner.
Si le trajet jusqu'au vortex fut sans encombres, le voyage dans les primes n'a pas manqué de périls. Nombreux furent les homins qui allèrent se battre contre les kittins à l'avant du convoi. J'ai pu à se moment là cacher une petite sacoche derrière une plante et continuer à m'avancer dans les profondeurs d'atys.
Hélas nous avons été très vite dépassés en nombre et les kittins ont eu raison de nous. J'ai reçu un coup de mandibule dans les côtes et je suis tombée aux portes de la mort près de Ravendyn qui m'avait rejoins, lui aussi terrassé.
Heureusement Jena veillait sur nous et un groupe un peu plus en retrait a pu nous relever. Prétextant de ma blessure j'ai rebroussé chemin pour récupérer le sac dérobé et y glisser l'objet que m'avait redonné le Silensiozi.
Et maintenant me voilà face à vous prior; le prieuré des racines a accompli sa mission, voilà trois objets contaminés. Le prieuré a donc servit le royaume au travers de la présence de ses fidèles (Maliani, Ravendyn, Oscar, Otikas, Sélia et Thanys) et détient maintenant les reliques que souhaitaient tant les matisagoo.

-Homine, Jena nous aime, Jena nous protège; louée soit sa volonté et sa bénédiction. Posez les reliques sur mon bureau, je ne manquerais pas dans faire bon usage. Maintenant vous pouvez vaquer Sera".


Tandis que Sélia quitte l'oratoire, Thanys fait le signe de Jena et va s'asseoir dans le lourd fauteuil en cuir de bodocc. Il prend une feuille de parchemin et trempe le stylet en griffe d'izam dans la fiole d'encre.

Quote:
Ser;

Comme convenu lors de notre dernière entrevue j'ai le plaisir de vous annoncer la bonne réception de la petite commande que vous m'avez passé.
En échange de la bonne livraison du colis et du respect de la confidentialité du client; je ne doute pas que vous saurez user de vos relations à la cour pour que le roi et ses conseillers aient bon écho du prieuré...

Gloire et noblesse...
Prior Vallas

Last edited by boubou04 : December 13th, 2005 at 07:00 PM.
boubou04 is offline  
Old December 12th, 2005, 11:00 PM   #7
shantag
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 569
Re: Un convoi de goo

"... Assurément... Le roi a de fidèles alliés, bien plus prompt à en répondre en tant que tel, que ceux de la guilde de Karavia pourtant porteurs de la parole de sa majesté. Leur absence était "troublante". La décision à prendre, une fois le convois stoppé, était de la plus haute importance. Elle fut délibéremment confiée à une assemblée de chefs de guilde ce qui conduisit à l'anarchie la plus complète.
Le désastre était prévisible. La Goo a été déplacée et s'est répandue dans un environnement qui ne connaissait pas encore sa présence...

Vois-tu, Volo, on peut supposer tant de choses de la part de la couronne... Etait-ce une manoeuvre pour nuire au travail des foreurs kamistes dans les primes, leurs accès nous étant "religieusement" défendus, à nous, matis ? Etait-ce un moyen de pression sur les matisagoos, que je sais expert subtil en l'étude de la goo, afin d'obtenir quelquechose d'eux ? L'absence des commanditaires dénie la suspicion des autres nations sur une intervention royale et rejette la faute et le cataclysme qui pourrait résulter de cette contamination sur ces guildes si fidèles au roi...

Nous sommes un peuple qui a vu naitre des penseurs, des philosophes, des homins de science. Nous excellons dans les arts, quelqu'ils soient et pourtant... à l'aune de la réflexion de feu nos ancêtres, ne s'y abreuvent plus que les curieux, les idéalistes et les matis désireux de poursuivre le rêve d'ascencion promis par notre protectrice Jena... Les autres... Les autres servent le roi.

D'un idéal divergent, je trouvais des alliés improbables sur le chemin de Towerbridge face aux laquais de sa majesté. Oui Volo... La chasseuse Zoraï, Valentina, entourée de compagnons - simiesques, étaient-ils utile de le préciser, mais néanmoins "éclairés" -, en dehors du fait qu'ils pressentent le danger encouru par le contact de la faune et de la flore des primes avec la goo, entendaient aussi l'étudier dans une sorte de concile de savants. Comme toi, je ne sais à quoi rime le mot "savant" chez ces peuples... mais ils montraient un intérêt scientifique et ... hum... *toussant le mot*... "raisonnable", ce qui a éveillé mon intérêt sur leur propos. Je ne serai pas surpris d'apprendre que des guetteurs de leur peuple iront dans les primes et relèveront la propagation ou non de la goo. A l'heure où je te parle, certains ont du entamer leurs recherches en prélevant des carcasses des mektoubs, des échantillons du chargement prévu au matisagoo.

Donc, "nous" voila privé, nous peuple matis, d'une matière rare et... "fantastique", qui aurait été contenue entre les mains expertes de nos alliés... enfin si le roi les appelle encore "allié".

Allons Volo, je clos ce chapitre. Nous n'arriverons à rien en ressassant les erreurs. Et sers-moi de cette agape venue du pays des lacs... par la même occasion, prends donc une coupe pour toi Volo, nous allons trinquer.

Je salue la folie de ceux qui nomment les fous, et, au-dessus d'eux..."


*les verres tintèrent l'un contre l'autre*

"... VIVE LE ROI !".

Le maître se perdit peu après dans un recueil de contes anciens. Le majordome quitta le salon-bibliothèque et gagna les profondeurs de la maison arbre, allant remiser le livre dans lequel Shenshantag couchait ses pensées.
Il retrouverait son maître à demi-conscient, certainement baigné dans les volutes de ces substances zoraïs qu'il prisait tant.

Last edited by shantag : December 15th, 2005 at 09:02 AM.
shantag is offline  
Old December 15th, 2005, 01:19 AM   #8
Rumeurs d'Atys...
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 286
Re: Un convoi de goo

Thulam gromelait en terminant d'écrire une lettre...
"Portez ceci au Fyros Lames", dit-il en s'adressant à une jeune recrue.

Quote:
Fyros Lames,

l'Empire vous est reconnaissant pour votre courageuse tentative. Malheureusement, nous n'avons appris l'existence de ces plans que bien trop tard pour organiser une réponse concertée.

Les éléments dont vous nous avez informés sont de premières importance, aussi nous les étudierons de près, et tiendrons le peuple Fyros au courant.

Thulam.

Square Impérial.

Pyr.
Rumeurs d'Atys... is offline  
Old December 15th, 2005, 08:54 AM   #9
athina
 
athina's Avatar
 
Join Date: Jun 2005
Posts: 584
Re: Un convoi de goo

Athina, Ptigraou et le papy Fei étaient en chasse... Mukah et harini, leur proie du jour se cachaient dans les ombre du gouffre d'Ichor. Le vieux papy menait la traque son instinct de chasseur encore intact malgré toute ces années. Le trio progressait prudemment, la zone était dangereuse.
Déjà Mukah était tombé sous leur coup. Athina l'avait étourdi et Ptigraou et le papy n'avait eu aucun mal à le tuer précausionément de telle sorte que Fei avait pu en extraire 9 magnifiques champignon.
Mais le Harini restait obstinément caché. Soudain sur un geste du papy le groupe s'arrêta et se cacha rapidement au milieu des jublas. "Rippa" murmura le papy... Qua faisait donc ce monstre kitin dans cet endroit?
Après son passage le petit groupe se remit en marche redoublant encore de prudence. Bien leur en pris.
Visiblement ce dernier n'était pas seul au loin se profilait la terrible forme de Wykkah. Alors que le groupe reculait prudement, il finire par trouver le Harini... ou plutot ce qu'il en restait, un cadavre affreusement déchiqueté et boursoufflé. Cela était bien étrange. Tout à leurs intérogations les 3 lames d'aeden cogitaient. Ce n'étaient pas là la morsure typique du varinx, qui donc avait pu mettre dans un aussi sale état le fier Harini...
Alors qu'ils reprenaient leur route, la réponse apparu au loin sous une forme inattendue.
Un groupe de kirosta la cérant était en maraude. Décidément la région a bien changer se dit pour elle même Athina. "Ce pourrait il que la goo répendue avec la mort du convoi commence déjà à agir sur l'écosystème une saison seulement après cet incident" murmura t'elle.
Prudement le groupe se replia, leur mission du jour accomplie.

Last edited by athina : December 16th, 2005 at 11:29 PM.
athina is offline  
Old December 15th, 2005, 06:32 PM   #10
boubou04
 
Join Date: Oct 2004
Posts: 113
Re: Un convoi de goo

Un mystérieux convoi à intercepter... ses contacts lui avaient demandé d’en avoir le cœur net. Il n’aurait même pas besoin d’agir en cachette, les matis présents n’avaient qu’un objectif : bloquer le passage de la caravane. Il en était certain, il y aurait bien un moment de pagaille générale qu’il pourrait utiliser pour tirer son épingle du jeu.

Ils s’étaient postés en haut du Col Vallonné, attendant l’heure fatidique où la caravane s’essaierait à franchir le relief difficile de cette région. Son frère était là, il le couvrirait en cas de besoin. Il regardait avec un sourire les autres membres du Prieuré présents ; à n’en pas douter, chacun devait avoir son agenda propre par rapport à ce convoi. Tant mieux, cela éveillerait d’autant moins les soupçons sur sa personne.

Quand enfin le convoi fut repéré, ils se déplacèrent prestement. Il se plaça stratégiquement à proximité des mektoubs, et esquissa un sourire lorsqu’il aperçu Serae Villanova se rapprocher subrepticement des animaux. Usant du langage gestuel connu d’eux seuls, il attira l’attention de son frère, qui lui répondit par un hochement de tête. Lui aussi avait vu le manège de Sélia.

Les mektoubiers tentèrent soudainement de s’enfuir, et sans tarder il courut à leur suite. Autant se débarrasser d’eux, ils pourraient être des témoins gênants. Il n’eût pas à faire grand-chose, la foule avait suivi et s’était rapidement chargée d’éliminer les homins.

Il revint un peu en arrière, et fut à peine surpris de voir Sélia fouiller dans le paquetage des mektoubs. Il la vit retirer un objet et le dissimuler prestement sous ses vêtements. Serae Sélia ne cesserait jamais de l’étonner… soudain, elle le vit, et se dirigea vers lui, courant presque. Elle lui tendit un paquet, l’intimant d’en prendre soin et de le mettre en endroit sûr. Il ne crut pas à sa chance. Finalement, il n’aurait même pas à fournir le moindre effort, ce qu’il convoitait lui tombait directement entre les mains.

Il lui garantit, non sans ironie, que le colis ne risquait rien avec lui, puis s’esquiva loin de la foule, informant d’un geste son frère de sa position. Une fois dans sa cachette, il déballa avec précaution l’objet, se doutant bien de ce qu’il allait trouver. Il avait pris soin de mettre des gants bien couvrants, et avait protégé son visage d’une étoffe. Il valait mieux être prudent avec de telles expériences. Il posa l’objet déballé à ses pieds, content de voir les doutes de ses commanditaires confirmés, et un peu dégoûté de ce qu’il voyait. Son travail accompli, il entreprit d’emballer à nouveau l’objet, prenant soin de replacer le tissu enveloppant sur les plis existants, afin de ne pas révéler que le paquet avait déjà été ouvert.

Il ne lui restait plus qu’à suivre à bonne distance le convoi. Otikas était resté en arrière pour le secourir en cas de besoin. Il aperçu au loin Serae Sélia, guidant trois animaux. Il ne savait pas ce qu’elle comptait faire de l’objet, mais cela lui importait peu.

Il profita que le groupe de Sélia fut un peu éloigné des autres pour lui glisser à nouveau l’objet, qu’elle reprit lestement en lui souriant. Il lui rendit son sourire. Comme si de rien n’était, il s’adjoignit au groupe d’escorte dans les Racines, après avoir, d’un nouveau geste, notifié son frère que la mission était accomplie. C’est lui qui se chargerait d’apporter la nouvelle du succès de leur mission à leurs clients.

[hrp]
Texte de Ravendyn
boubou04 is offline  
 


Thread Tools Search this Thread
Search this Thread:

Advanced Search
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

vB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off
Forum Jump


All times are GMT +2. The time now is 09:42 AM.


Powered by vBulletin Version 3.5.4
Copyright ©2000 - 2019, Jelsoft Enterprises Ltd.
Ryzom forums are part of the SoR service and subject to the EULA and Code of Conduct.

MMORPG